L’objet publicitaire vu par les Français

Comment les Français perçoivent-ils les objets publicitaires ? Tel est le sujet de l’étude réalisée par le CSA*, dont les résultats sont parus il y a quelques jours. Avenir-communication vous délivre les enseignements à tirer de ce sondage.

logo objet media

La publicité par l’objet : un média affectif et impactant

A l’heure où la dématérialisation a le vent en poupe, l’objet publicitaire maintient sa popularité auprès des Français. 85% des sondés déclarent conserver les objets publicitaires, notamment parce qu’ils leur sont utiles.

Parmi les objets publicitaires gardés, on trouve largement en tête les instruments d’écriture (stylos, crayons, feutres, …) pour 81% des personnes interrogées. Viennent ensuite la papeterie à hauteur de 49% et les accessoires informatiques (clé USB, souris…) qui complètent le podium avec 41%.

sondage objet media
Catégories d’objets possédés – Source sondage CSA 2017

L’étude met par ailleurs en avant la durée de conservation de ces goodies. L’objet publicitaire se démarque en effet des autres médias par sa durée de diffusion, et plus celui-ci est durable, plus le retour sur investissement est important. Les produits textiles sont, pour 33% des personnes interrogées, gardés de 1 à 3 ans, à l’instar des accessoires informatiques pour 28% des sondés.

enquête objet publicitaire
Temps de conservation – Sondage CSA 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

L’objet média représente un levier d’adhésion efficace pour les marques : 75% des Français se souviennent toujours ou la plupart du temps de la marque associée aux goodies. Et l’impact sur l’image des marques émettrices s’en ressent puisque 69% des personnes interrogées ont une bonne opinion de la marque dans le cas où l’objet publicitaire leur a plu.

En conclusion, l’objet ne peut que susciter jalousie auprès de ses congénères que sont les autres médias.
En effet les chiffres sont éloquents à tous les niveaux :

  • L’image de l’objet publicitaire : 89 % les trouvent sympathiques
  • L’engouement : 77 % des sondés souhaiteraient en recevoir davantage
  • La fidélité : 77 % des français les conservent.
  • Le taux de mémorisation : 75 % des personnes se souviennent de la marque apposée sur l’objet

Une cible à conquérir

Si l’objet publicitaire fait l’unanimité auprès des 50 ans et plus, les 18-34 ans représentent une cible plus volatile sur laquelle les entreprises ont tout intérêt à travailler, compte tenu de son influence et de son fort pouvoir de viralité sur l’image de marque.

Il convient d’adopter une démarche plus ciblée et qualitative, en leur proposant des objets promotionnels utiles, modernes et originaux.

Le marché de la communication par l’objet, média à part entière, est en constante évolution, l’offre évoluant de manière permanente. Afin de fédérer encore davantage et accroitre la notoriété des marques, une optimisation de la durée de vie et de la qualité des objets publicitaires semble indispensable.

* Sondage CSA Research pour 2FPCO, réalisé par Internet entre le 30 juin et le 5 juillet 2017 auprès d’un échantillon national de 1 007 individus, selon la méthode des quotas.